Close

Not a member yet? Register now and get started.

lock and key

Sign in to your account.

Account Login

Mot de passe perdu?

Saison 2010

Résumé de ma saison 2010Une nouvelle saison, une nouvelle moto

Premier roulage en Mars, la moto a tout juste 1000 km au compteur, un peu crispée, j’essaie de comprendre comment elle marche sans la brusquer. Quelques tours de piste et je sens déjà la différence, la moto est plus facile, une partie cycle plus souple mais qui laisse de bonnes sensations, un moteur agréable et un bon feeling. Les roulages s’enchainent et arrive le moment de la première course : Juin 2010 Dijon Prenois.

TopPremière course : Dijon Prenois – juin 2010

Image DescriptionJe suis engagée en Vitesse et en Endurance. Je connais le circuit, je commence a connaître ma moto, il n’y a pas de raison que ca se passe mal. La vitesse se passe très bien (mon premier podium) mis a part un départ … de merde (oui faut le dire :D ) Pour l’endurance, moins évident, le ciel est menaçant, il y a beaucoup de vent, mon coéquipier se fait percuter au bout de 5 tours alors que nous sommes 4ème. Nous sommes contraint de ne rouler qu’avec ma moto, que je mettrais par terre au bout de 3h30 de course (alors que la pluie commence a tomber), bon ben voilà, ma moto est baptisée! La moto roule encore, nous franchiront la ligne d’arriver, sous une pluie battante, à la 26ème place.

Malgré les chutes, j’ai beaucoup appris lors de cette première course, sur ma moto et sur moi même. J’ai réussis a améliorer mon chrono de 6 secondes par rapport a 2009, ce qui me laisse bon espoir pour la suite de la saison.

TopDeuxième course : Carole – juin 2010

Il ne faut pas rester sur un échec !

Une semaine après la chute de Dijon, la course d’endurance des 4h du CMC sur le circuit Carole sera là pour me remettre en confiance. Carole est un circuit où je roule peu (du fait de la distance), il va falloir bien utiliser les essais afin de mémoriser rapidement les trajectoires. Une fois en selle, j’oublie complétement la chute de la semaine d’avant, je roule en toute confiance, la moto est saine. Les qualifications se passent très bien et nous ne sommes pas trop mal placés sur la grille de départ. Lors de la course, nous n’avons pas roulé très vite, mais régulier, sans chute, et de bon ravitaillements, ce qui nous a amené à la 10ème après 4h de course.

La régularité ça paye ;)

TopTroisième course : Magny-cours – juillet 2010
Course des 500 miles

500 Miles de nuitEngagée sur cette course comme pilote remplaçante, c’est grâce a Frédéric Bottogiéri (champion Pro Twin) que je pourrai participer à cette course. Je devais remplacer un pilote si il ne passais pas les qualifications, et il s’est avérer que les 3 pilotes de l’équipe ont réussi à se sélectionner. Un peu déçue, je parcours les paddocks en trainant les pieds, j’aurais voulu rouler :(

C’est alors que je croise Fred (que je ne connais encore pas), qui me demande pourquoi je ne suis pas en train de rouler. Je lui explique la situation. Il décide donc de laisser ses deux coéquipiers rouler ensemble et de faire équipe avec moi, j’en crois pas mes yeux !

Circuit mythique ! course mythique !

Fred et moi, nous devenons coéquipier en moins de 10 min, nous récupérons un transpondeur et nous voilà qualifier pour la course ! Je ne sais pas comment le remercier.

N’ayant pas pu faire tous les essais qualificatifs, nous partirons dernier sur la grille de départ (36ème),nous avons 6h de courses devant nous, ca va le faire. Fred prend le départ, au bout de 5 tours nous sommes 20ème, tout se passe bien. Au 7ème tour, Fred rentre, il a un souci sur sa moto, je prend le relais en catastrophe. J’essaie de me mettre rapidement dans le bain, et les chronos descendent avec une facilité déconcertante. Ne pas oublier : « c’est la régularité qui paye ». Après 1h de relais, nous sommes bien placés, et j’ai l’autorisation de rentrer, la moto de Fred est prête, ca tombe bien, j’ai plus d’essence! Fred repart et nous refait gagner des places mais tombe en panne d’essence suite a une incompréhension entre lui et le panneauteur. Nous reperdons les places que nous avions gagner… A 1h du matin, dans la nuit noire, je passe la ligne d’arriver, exténuée, mais avec les yeux pleins d’étoiles.

Cette course était magique (même si on a eu pleins de soucis), rouler de nuit sur le circuit de Magny-cours, c’est grandiose !

TopQuatrième course : Ledenon – septembre 2010

Image DescriptionJe me suis engagée uniquement sur la course de vitesse. Dans le sud, il fait chaud, très chaud, trop chaud…
Pas habituée à de telles températures (heureusement qu’on est au mois de septembre), les essais sont difficiles, les pneus chauffent beaucoup, s’usent vite, glissent … Bref pas facile de gérer tous ces paramètres. C’est lors de cette course ou j’apprends à maitriser la glisse et ne pas en avoir peur. Il fait trop chaud pour faire de bons chronos, les pneus s’usent trop vite, je décide donc de garder mes pneus neufs pour la course, tant pis pour les qualifications … Et pourtant, bon chronos en qualification, 6 secondes de mieux que lors de mon premier essai sur ce circuit au mois de Mai, je me qualifie en finale A (fond de grille, mais en finale A).

La finale a lieu a 17h30, cool le soleil sera couché, il fera moins chaud. Montage de pneus neufs et direction la pré grille. Rouge … Vert … gazzz! Partie 36ème, je terminerai à la 25ème place, une belle remontée. De très bonnes sensations, un bon chrono, une super course !

TopCinquième course : Carole – octobre 2010

Image DescriptionNous revoilà à Carole, mais cette fois ci, il y fait beaucoup plus froid. Engagée sur la vitesse et l’endurance, cette course clôturera ma saison 2010.

Les chronos ont du mal a descendre en essais libres, j’ai du mal a me réveiller. La moto a été modifiée, passage en boite inversée, mise en place du shifter, et de la ligne d’échappement Arrow (qui modifie le bruit de mon moteur), j’ai un peu perdu mes repaires. Je rentre au stand, mon coéquipier m’explique en quelques mots que si je ne me bouge pas le cul, on ne sera pas en finale A. Je repars en piste, 6 tours, 2 secondes de mieux, nous sommes qualifiés quoi qu’il arrive. Ben voilà … fallait me secouer un coup :D

En vitesse, je me qualifie 27ème (en finale A) et j’arriverais a me hisser à la 15ème place au bout des 20 tours de course, Magnifique … Je suis aller au bout de moi même, retarder des freinage au point de me demander si j’allais pas m’en mettre une, l’adrénaline nous fait faire des miracles!

Image DescriptionEn endurance, nous nous qualifions 28ème (en finale A) et nous terminerons … 28ème à cause d’une de mes erreurs. Au dernier relais, j’ai un peu oublier que les pneus étaient froids, je me suis retrouvée das le bac a gravier au bout de 2 virages (c’est le métier qui rentre …)

Dommage pour la course d’endurance, mais une très belle course de vitesse qui clôture la saison 2010.