Close

Not a member yet? Register now and get started.

lock and key

Sign in to your account.

Account Login

Mot de passe perdu?

1ère manche du championnat de France d’endurance Ultimate Cup

Tout commence le lundi ou nous avons deux jours de roulage sur le circuit de Dijon Prenois avec Team performance 55.
Déluge annoncé ..; ca tombe bien la météo annonce la même chose pour le week end.
On test la moto en conditions … très mouillée et on fini par trouve un réglage qui convient à mon coéquipier comme a moi (pas évident de trouver un setting quand il y a 25 kg d’écart entre deux pilotes.)

Mardi … la même météo et on continue de travailler sur la moto. Mon coéquipier sort du box pour la première session du matin … et tombe dans le S des sablières.
La moto de course est rodée !
2h de mécanique pour tout remettre en état et la moto pourra repartir l’après midi.
la piste sèche pendant la pause de midi, on monte donc les slick pour faire des essais sur le sec.
Je pars en piste en slick et c’est a nouveau le déluge, je rentre de suite au box pour remettre les pneus pluie.
L’idée est de valider que tout aille bien sur la moto avant la course de ce week end.
Je réalise quelques tours sur le mouillé pour être sur que rien n’a été oublié et retour au stand, on a assez cassé de matos :P

Mercredi, journée OFF … enfin journée mécanique a la maison pour tout remettre en état et préparer la moto pour la course du week end.
Nettoyage, entretien, test du réservoir 24L et du derrick … la journée OFF est finalement bien chargée :-)

Jeudi, chargement et départ pour le circuit de Dijon Prenois.
Installation et mise en place du box

Vendredi, début des essais libres officiels.

La moto est montée en pneus pluie, et risque de le rester toute la journée
La pluie rend la piste délicate, les chutes et les drapeaux rouges s’enchainent.
A midi je n’ai bouclé que 6 tours chrono, heureusement que nous avions validés un certains nombres de choses en début de semaine.
J’ai des problèmes de guidonnage dans la ligne droite que je n’avais pas lundi, j’ai du mal a comprendre pourquoi.
La piste finie par sécher et on passe les slick et la …. on se rend compte d’un gros soucis sur la moto.
La moto continue de guidonner dans la ligne droite, elle ne tourne pas, c’est un vrai camion, il y a un soucis mécanique.
Démontage du train avant et on ne rend compte que le pied de fourche n’est plus solidaire du tube (quelque chose a du casser à l’intérieur)
On remet la tenue de mécanicien et on prend la fourche de ma moto (la deuxième) qui n’était pas censée servir.
Je repars en piste essayer et je casse la chaine après le double gauche, je rentre en poussant … (Là je commande a en avoir marre)
Par chance n’a cassé que du carénage et la boucle arrière de la moto (avant de taper dans mon épaule) … ca aurait pu être bien pire.
On remet une chaine et la journée est terminée. Demain, place aux qualifications, et je croise les doigts pour qu’on ai plus de chance qu’aujourd’hui.

Samedi … place au qualif.

C’est mon coéquipier Gabin qui ouvre le bal de bon matin avec un piste séchante et des températures froides. Il réalise une super qualif et se place 2ème :-)
Q1 décevante pour moi, c’est quasi sec, je pars en pneus pluie, et finalement je rentre mettre un pneu slick derrière, mais je ne me sens pas de mettre un peu slick devant car certaines parties restent bien humide. Après avoir conservé pendant un long moment la 7ème position sur cette qualification, je suis en difficultés en piste avec mon pneu pluie avant, ca bouge trop et je ne peux pas rouler plus vite. Il reste 3 minutes, il me sera donc impossible de rentrer pour mettre un pneu slick a l’avant, je termine 14ème de cette première qualification.
C’est le déluge pour la Q2, nous ne pourrons donc pas améliorer nos chronos. Je pars quand même en piste histoire de trouver du feeling avec beaucoup d’eau. Je me classe 7ème de cette Q2
A l’issue de tous les essais qualif, nous partirons demain en 7ème position sur la grille de départ.

Dimanche, c’est parti pour 4h de course sous l’eau
Mon coéquipier Gabin prend le départ en 7ème position et réalise le holeshot :-)
Il part en pneu pluie mais la piste séchante détériore énormément le pneu arrière. Au bout de 30 minutes de course, une grosse averse l’oblige a rentrer, le pneu arrière a trop souffert. Je repars donc en piste sous le déluge avec un pneu pluie arrière neuf. Et mon dieu que ce relai sera long ! Safety car, beaucoup de chute, la bué qui s’installe en dans le casque! 1h30 que je suis en piste et la réserve s’allume enfin!!! J’ai froid, je suis trempée, je suis bine contente de pouvoir rentrer :P Je redonne le guidon a mon coéquipier en 7ème position. Il remonte quelques places, et alors qu’il est le plus rapide en course, le drapeau rouge est agité! Dommage pour nous car nous remontions au classement ! La course ne repartira pas, il y a de l’huile sur la piste et la pluie empêche de traiter correctement. Nous terminons donc 4ème de cette première manche du championnat, et 2ème de notre catégorie.

De précieux points marqués au championnat malgré tout, je vous donne rendez vous sur le circuit du val de vienne dans un mois et demi pour la deuxième épreuve de ce championnat

Merci a tous pour votre soutien :-)

Leave a Reply