Close

Not a member yet? Register now and get started.

lock and key

Sign in to your account.

Account Login

Mot de passe perdu?

Le Vigeant … Week end infernal sous le déluge !

12 août Par dans Compétition, CR, O3z | Commentaires
Le Vigeant … Week end infernal sous le déluge !
 

Le Vigeant … Week end infernal sous le déluge !

Voilà plusieurs années qu’au mois d’Aout nous avons une météo catastrophique sur le circuit du Val de vienne … 2015 ne déroge pas à la règle !

Vendredi – les essais

Une belle journée ensoleillée pour reprendre des repères sur un circuit ou je ne roule qu’en course.
Après une journée d’essai, j’affiche un joli petit 1’49 »7, soit plus de 2 secondes de mieux que mon chrono en qualification de l’an passé.
Confiante, je me dis qu’avec l’adrénaline et des pneus neufs je pourrais espérer un petit 48 voir un gros 47. Mais la météo … va en décider autrement.

le vigeant

Samedi – les qualifications

6h du matin, je suis réveillé par la pluie qui tombe sur le camion, opération changement de pneumatiques, la journée va etre longue.
Il pleut des sac de flotte, les premières qualifications commencent et c’est un carnage avec des drapeaux rouges au bout de quelques tours.
Mon coéquipier n’ayant jamais roulé sous la pluie réalise une qualification moyenne mais il aura eu le mérite de rester sur ses roues.
Après avoir attendu plus de 15 minutes en pré-grille, suite a de nombreuses chutes dans la qualification d’avant, nous voilà parti pour … 1 tour qualif puis drapeau rouge (en gros le tour de chauffe a servi de tour de qualif). de retour dans la pit-line, nous attendons a nouveau le feu vert pour repartir en qualification. Au bout de 15 minutes, la direction de course nous annonce que nous ne repartirons pas.
Super … une qualif sur un tour, je sauve les meubles en réalisant le 7ème temps, je croise les doigts pour que la qualification de l’après midi se passe mieux.

Pour notre deuxième qualification, nous voilà sur une piste piégeuse, pas sèche, mais pas trempée !
Mon coéquipier qui roule avant moi décide de partir en pneus pluie, il réalise un chrono de 2’13
Je décide de partir en slick, même si je vois bien que ce n’est pas tout a fait sec je pense qu’on ne peux plus rouler avec les pneus pluie.
Au premier tour je me rend compte que ce n’est vraiment pas sec et que certaines taches d’humidité font vraiment peur. Je réalise tout de même un joli 1’53, ce qui n’est finalement pas si mal étant donné les conditions.

le vigeant

Oui mais voilà, à l’issu de ces deux qualifications, il y a 20 secondes d’écart entre mon coéquipier et moi même.
La moyenne de nos deux chronos étant 2’03, nous voilà qualifiés pour la Finale B d’endurance, en 17ème position.
Je me rend compte que nos adversaires direct au championnat (équipage#49) est également qualifié en Finale B, ce qui me rassure au niveau des points du championnat.
Demain, le but sera de mettre nos roues devant l’équipage #49.

Dimanche – la course

C’est toujours le déluge, à tel point que la direction de course décide de faire un départ lancé sous safety car pour éviter des chutes au départ. C’est moi qui vais prendre le départ.
Beau départ, première ligne droite horrible, on dirait qu’il fait nuit ! Je rattrape beaucoup de moto puis arrive sur le groupe de tête quand … je glisse dans le « S des Sangliers »
Je glisse sur le dos, la moto part en tonneau, je suis couverte de boue et elle aussi. Au même moment une double chute très grave se produit en bout de ligne droite. Nos chutes déclenche un safety car. La dépanneuse et le médical étant occupé au poste 1, je décide d’abandonner ma moto le long de la glissière, et je me met à courrir avec le transpondeur a la main pour le ramener le plus vite possible a mon box afin que mon coéquipier reparte.

le vigeant

D’après le transpondeur, j’ai mis 20 minutes a ramener le transpondeur (soir environ 10 tours de perdus)
Mon coéquipier repart et fait ce qu’il peut avec les conditions très difficiles qu’il y a sur la piste, ca tombe beaucoup, maintenant il faut juste rester sur ses roues pour passer le damier. Au bout d’une heure mon coéquipier revient au box et je repars ..; avec sa moto (mon dieu quel enfer de découvrir une moto sous le déluge)
Je réalise un très bon relais, même si je roule un peu en dessous de ce que je sais faire car ce n’est pas ma moto et que j’ai fais assez de dégats comme ca pour le week end. A 1h du damier, mon coéquipier reprend le guidon et passera le damier a 12h30.
Nous terminons 5ème en 600cc de cette finale et 19ème au scratch. Nous sauvons quelques points pour le championnat.

A l’issu de cette course, nous sommes toujours en tête du championnat en catégorie 600cc, mais nous n’avons plus le droit à l’erreur et nous n’avons plus d’autres choix que de gagner les deux dernières manches.

le vigeant

Maintenant place au réparations de ma kawa …

Merci à tous ceux qui étaient présents ce week end de course pour me soutenir, merci à mon équipe du LVM Motors, merci à mes partenaires
Merci à tous les commissaires, les photographes et O3Z, vous avez du en chier ce week end !
Et merci à mon coéquipier pour m’avoir preter sa moto pour la fin de sa course !

La course du Vigeant met fin a mon record de 9 podiums consécutifs en course.
Ca faisait 9 courses que tout se passait bien, que les chronos étaient excellents et qu’on montait sur les podiums, ca ne pouvait plus durer ;-)
Rendez vous a Ledenon dans un mois pour la suite du championnat, et j’espère … notre retour sur les podiums

Gazzzzzzzzzzz #41

Leave a Reply