Close

Not a member yet? Register now and get started.

lock and key

Sign in to your account.

Account Login

Mot de passe perdu?

Pau Arnos … Fin prématurée du Championnat d’Endurance

18 juil Par dans Compétition, CR, O3z | Commentaires
Pau Arnos … Fin prématurée du Championnat d’Endurance
 

Pau Arnos cloture prématurément la saison d’endurance

Pau Arnos … Du rêve au cauchemard
Un mois après la course, je trouve enfin le courage d’écrire le CR
Arrivée a Pau dans la nuit, une toute petite nuit de sommeil avant les essais

VENDREDI – LES ESSAIS

Les essais sont indispensables sur un circuit que l’on ne visite qu’une fois par an pour les courses. Le temps de se remettre le circuit en tête, de se souvenir ou se trouve la poignée de gaz et opla, je retrouve quasiment mes chronos de l’an passé avec la 750. Un seul petit truc, le voyant FI de la moto s’est allumé … mais la moto marche correctement.
Un petit bout de scotch sur ce voyant qui m’attire l’oeil et c’est reparti :)
Fin des essais, je monte des pneus neufs, demain faudra mettre du gazz.

PAU ARNOS

SAMEDI – LES QUALIF

Tout se passe bien, j’ai moyennement confiance dans le train avant mais j’essai de faire abstraction de tout ca. Franck fait de très bonne qualif. Moi j’ai toujours un peu d’appréhension a cause du voyant rouge mais a nous deux on arrive a se placer 14ème sur la grille de départ. De toute manière, y’a 4h de course, c’est la régularité qui va payer.

DIMANCHE – LA COURSE

Comme a son habitude, Franck prend un départ canon. Au deuxième tour, nous sommes 3ème, ca va aller :)
Les pénalités s’appliquent, deux tours de pénalités pour les équipages qui roulent avec 2 motos, nous repassons 12ème au classement mais on a 4 heures pour remonter sur le podium.

PAU ARNOS

Franck fini son relais et je repars pour 1h. Ouais sauf que je ne vois pas du tout ou est mon panneau. La ligne droite est trop petite, ca va trop vite et la chicane au bout ne me donne pas le droit de chercher pendant des heures le panneau. Au bout de 30 minutes, je le vois enfin … eh ben :D

Il était temps parce qu’on ne vas pas tarder a me faire rentrer. Nous sommes actuellement 8ème au général, et 4ème dans notre catégorie. Je n’ai pas perdu une seule place pendant mon relais, j’ai rempli le contrat ;)
Retour au box. Franck repart pour 45 minutes. A la fin de son relais, nous sommes 5ème au général et 3ème dans notre catégorie.
La série noire du début de l’année serait elle enfin terminée ?
Ce serait une revanche de monter enfin sur le podium.

J’entame mon dernier relais, le but est de ne pas perdre de place. Pfiou c’est dur, la moto me fatigue mais au bout de 45 minutes, je suis toujours panneauté a la même place, j’ai la banane dans mon casque.
je jette un coup d’oeil au décompte à l’entrée de la ligne droite, il reste 50 minutes de course, espérons que Franck puisse finir avec un plein. On m’affiche au tableau « BOX », pas de soucis je rentre.

PAU ARNOS

J’arrive dans les box un peu trop tôt, la moto de Franck n’est pas sortie. Une fois la moto sortie, Franck repart pour le denier relais, et devrait passer le damier si il ne tombe pas en panne :P
Il régule, roule 2 secondes moins vite afin de pouvoir finir la course.
Il reste 15 minutes de courses et nous sommes 4ème au général et 2ème dans notre catégorie.

Je regarde l’écran avec des yeux plein d’étoiles, le podium tant attendu …

Il reste 10 minutes de course et on entend une explosion dans le virage avant la ligne droite. De la ou nous sommes, on ne voit que de la fumée. Drapeau Rouge!
Le pilote … c’est Franck!
Il a percuté a pleine vitesse le mur de pneu avant la ligne droite, la moto s’est embrasée mais les commissaires ont réagit très vite. Visiblement il souffre de multiple fractures, il va être évacué de toute urgence à l’Hopital de Pau

Quelques jours après, nous apprenons qu’il est tombé suite a une erreur mécanique, la moto est restée « gaz en grand ».
Il souffre de deux fractures au bassin, et d’une fracture au péroné et a la cheville.
Franck restera 15 jours à l’hopital de Pau avant d’être rappatrié.

Aujourd’hui, Franck est toujours à l’hopital, et ne marche toujours pas. On espère le revoir au guidon en 2013 :)

Cette course signe notre abandon en championnat de france d’endurance et ma réinsertion en championnat de vitesse.

Leave a Reply